Nouvelles recommandations du Conseil National Professionnel de chirurgie Orthopédique et Traumaologique.

cpncot

Chers amis,
Dans ces temps troublés où les déprogrammations sont à nouveau d’actualité, nous vous invitons à prendre connaissance des recommandations  du CNP de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique.
Celles-ci devraient vous permettre de maintenir les interventions programmées  en chirurgie du pied et de la cheville qui comportent un caractère hyperalgique, une dégradation fonctionnelle rapide ou dont l’absence de prise en charge comporte une perte de chance ou un retentissement socio professionnel.
Ces conditions nous paraissent suffisamment généralistes pour ne pas avoir à établir une liste détaillée des gestes qui nous paraissent devoir être maintenus.
Ces critères doivent vous permettre de justifier le maintien de certaines interventions chirurgicales auprès de vos tutelles en fonction des conditions épidémiques locales.

Pr Carlos Maynou

Il faut prendre en charge en priorité:

  1. La traumatologie
  2. La chirurgie tumorale ayant un caractère d’urgence ou compromettant à terme le pronostic vital
  3. Les pathologies infectieuses
  4. Les complications chirurgicales.
  5. Les pathologies urgentes ou hyperalgiques, les dégradations fonctionnelles rapides pour lesquelles la non-prise en charge ou le retard de prise en charge entraînerait une perte de chance ou un retentissement socio professionnel pour le patient.

Ces patients prioritaires soignés, il faut prendre en charge :

►Les patients déjà annulés lors de la première vague ne doivent en aucun cas être à nouveau reportés.
► Tous les patients prévus en ambulatoire, lors de courts séjours et tous ceux qui peuvent être opérés dans des conditions correctes sans compromettre le fonctionnement des établissements que ce soit en termes de personnel, de matériel ou prise en charge des patients COVID.
► Lesautres interventionsdevrontdans la mesure du possible être différées.

En cas de doute, la décision de prise en charge chirurgicale devrait être collégiale, multidisciplinaire et tracée dans le dossier patient.

Ces recommandations sont susceptibles d’être adaptéespar le CNP-COT et la SoFCOT.
De même ces recommandations peuvent être adaptées en fonction du contexte local (matériel, personnel). Elles pourront être modifiées en fonction de la situation sanitaire dans vos régions respectives.Dans tous les cas il est conseillé de privilégier les anesthésies loco régionales ainsi que les hospitalisations de courte durée. En cas de facteurs à risque de Covid grave (1), ou pathologie lourde nécessitant un séjour prévisible en réanimation, la décision sera prise en concertation collégiale incluant le patient en évaluant le rapport bénéfice risque et tenant compte de la perte de chance en cas de report de l’intervention.

(1) Facteurs de risque Covid grave:

  • Age>70 ans
  • Pathologie respiratoire chronique
  • Dialyse-Insuffisance cardiaque
  • Cirrhose
  • ATCD cardiovasculaire
  • Diabète ID ou compliqué
  • Immunodépression
  • Grossesse
  • Obésité (IMC>35)

Le CNP-COT

0